Après la nomination du nouveau Premier ministre et la publication de l'équipe gouvernementale par le Président de la République, suivie de l'investiture à l'Assemblée nationale, les nouveaux ministres ont procédé à la remise et reprise avec leurs prédécesseurs. Et ce, conformément aux us et coutume en la matière. Au ministère du Genre, Enfant et Famille, la tradition était aussi respectée.

Mme Chantal Safou Lopusa, ancienne Questeur de l'Assemblée nationale, et conseillère du président de la République dans les domaines de la culture et du social, a pris le bâton de commandement du ministère du Genre. Enfant et Famille Elle remplace à ce poste Mme Marie- Louise Mwange. La cérémonie s'est déroulée jeudi dernier au Siège de ce ministère, sur le Boulevard du 30 juin, à Kinshasa-Gombe devant le Secrétaire général au Genre représentant le Secrétaire du gouvernement empêché et quelques membres de leurs cabinets respectifs.

La ministre Mwange, a, en premier lieu remercié le Chef de l'Etat. Joseph Kabila Kabange, qui avait bien voulu la placer à la tête de ce ministère. « Nous lui témoignons de notre disponibilité à lui servir dans la loyauté et avec dévouement », a-t-elle dit. Elle a en outre, remercié son cher parti, le PPRD, à travers lui, le Secrétaire général Henry Mova Sakanyi, qui n'a cessé de l'accompagner dans son parcours de politicienne Concluant son mot de circonstance, Marie-Louise Mwange a fait savoir à l'assistance qu'elle rentre dans la maison de son père le président de la République, où elle travaille comme Conseillère.

Poursuivre la lutte noble de femmes 

Prenant la parole, Mme Chantal Safou Lopusa, nouvelle ministre du Genre, Enfant et Famille a avant tout, fait part de ses sentiments de remerciements, de gratitude et de reconnaissance au Président de la République. Joseph Kabila Kabange, pour le choix qu'il a porté sur sa modeste personne. « Je promets de faire tout mon possible pour justifier et mériter sa confiance dans l'exercice de cette lourde responsabilité », a-t-elle indiqué.

Par la suite, Chantal Safou Lopusa a rendu un hommage mérité à son prédécesseur, Marie-Louise Mwange, qui est une amie, et camarade du parti, le PPRD. « Notre parcours est quasiment identique depuis l'époque de Feu Président M’zée Laurent-Désiré Kabila. Nous avons été toutes deux des proches collaboratrices du Chef de l'Etat à la présidence de la République Je considère donc comme un signe très positif le fait de prendre la place d'une amie, d'une camarade du parti, et d'une collègue le flambeau de la longue marche de femmes vers l'intégration du genre, l'égalité de droits, la promotion de la famille et la protection de l'enfant. Je suis consciente que la tâche que j'hérite n'est pas facile», renchéri-t-elle.

Mme Chantal Safou Lopusa a souligné que le combat de femmes ne se limite pas à la seule conquête de l'égalité ou de l'autonomie, mais c’est aussi une quête essentielle vers toujours plus de dignité. « Cette exigence de dignité est celle que les femmes ressentent le plus profondément. Elle permet également à ne pas tolérer que l'on donne d'elle du livre scolaire, de panneaux publicitaires, une image tronquée, à l'idée de lutter de manière cohérente contre les violences basées sur le genre », fait-elle savoir. Et comme son prédécesseur, Chantal Safou promet de poursuivre la lutte noble de femmes pour préserver leurs droits, la lutte pour la promotion de la famille, et la protection de l'enfant.

« Je poursuivrai ces tâches, je m'emploierai à faire évoluer ces causes avec le concours de l'ensemble du personnel administratif. Le programme du ministère étant d'être utile à la nation, de servir la nation dans la complémentarité », affirme-t-elle.

Pour conclure Chantal Safou invite le personnel du ministère à travailler davantage pour la réussite de la mission qui leur est confiée par le président de la République dans le cadre du gouvernement d’union nationale.

Lancement de travaux de l'atelier de formation sur l'autonomisation de la femme 

Un seul jour après sa prise de fonctions la nouvelle ministre du Genre. Enfant et Famille, Chantal Safou Lopusa a lancé les travaux de l'atelier de formation sur l'autonomisation de la femme et de la jeune fille et le leadership féminin. Une initiative de la fondation Mauwa et qui a connu la présence du ministre des Affaires Sociales, des députés et sénateurs, ainsi que plusieurs femmes de différentes organisations féminines.

La ministre a encouragé cette initiative qui vise à doter la femme et la jeune fille des outils indispensables à la gestion et à l'exercice effectif de leur pouvoir comme manager

Bernetel Makambo/L’Avenir 


(GTM/Rei/GW/Yes)