Le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa Gode Mpoyi maintenu à sa chaise

IMG
La plénière convoquée ce lundi 5 à l’Assemblée provinciale de Kinshasa, présidée par le vice-président Francis Tshibalabala, pour le rejet de la pétition visant la déchéance du président de cet organe délibérant, Gode Mpoyi, 33 députés provinciaux sur 36 ont voté pour le maintient de ce dernier comme président.

Après une forte tension entre les pétitionnaires et les résistants du maintien de Mpoyi Kadima à la tête de cette institution,  quelques  élus provinciaux  reprochent  au président Gode Mpoyi Kadima, des griefs de deux ordres notamment l’incompétence et fautes graves, et ils ont constaté une faible production législature, alors que plusieurs propositions et projets d’Edits sont en attente dans son bureau, ont-ils expliqué.


L’inefficacité de l’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK) vis-à-vis  de l’exécutif provincial  qui observe déjà un blocage de certaines questions adressées à ses membres, et la non prise en compte des recommandations de l’APK adressées au gouvernement provincial de la ville de Kinshasa.


De son côté prenant, Gode Mpoyi a rejeté en bloc les accusations portées contre sa personne en justifiant la faible production législative  par la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, étant donné que la commune de Gombe, siège de l’AKP était confinée, a-t-il dit.


Gisèle Mbuyi


(GMM/PKF)


06-Avril-2021

COMMENTAIRE(S)

Laisser un commentaire